Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 avril 2008 7 06 /04 /avril /2008 06:00

Avril 2007 : Pour une deuxième expérience en Mer Rouge, nous avons choisi un endroit plus préservé, dans le sud de l’Egypte : Nabaa El Soghayar.

 

L’hôtel « Equinox » qui accueille les stagiaires UCPA se trouve à quatre heures de route de l’aéroport d’Hurghada et une heure de Marsa Alam, entre le désert et la mer. Le cadre est absolument magnifique pour celui qui cherche le calme allié à de belles plongées. Si vous êtes un inconditionnel de la fête, des boîtes de nuit et des bars, fuyez, ce lieu n’est pas fait pour vous !

Après un vol en charter toujours pénible (les retards sont légions pour cette destination), quatre heures de minibus nous attendaient…

Il convient de préciser que le code de la route Egyptien est approximatif, tout comme la compétence des conducteurs… !

Le voyage est long mais la mer Rouge, ça se mérite et le jeu en vaut la chandelle !!

 

L’hébergement

L’UCPA ne possède pas de centre. Comme à Hurghada, les stagiaires sont logés dans un hôtel 4  étoiles (normes locales) comportant 200 lits dont 30 dédiés aux stagiaires.

L’hôtel EQUINOX possède un jardin au milieu duquel se trouve une piscine avec des transats et un bar.

Au centre, un bâtiment comprend l’accueil, un autre bar et le bureau du club de plongée.

Surplombant la plage, une vaste salle de restaurant s’ouvre sur un paysage splendide avec d’un côté les montagnes désertiques et de l’autre la mer Rouge.

Sur la plage, une petite cabane ouverte tient lieu de séchoir. Des transats avec parasols sont également disponibles sur la plage.

 

La plage, vaste et agréable comporte cependant un petit défaut : le bord de l’eau est couvert de coraux. Sans chaussures en plastique ou chaussons de palmes avec semelles épaisses, il est impossible de marcher (j’avais juste des petits chaussons en néoprène mais ce n’était pas suffisant)…

Plus loin sur la plage, vous trouverez quelques boutiques, la réserve en matériel du club de plongée et le quai. En avril 2007, les tentes et les bungalows avaient été démontés et le catalogue UCPA ne les proposait pas ; c’est pourquoi ma description se limite au seul hôtel.

Les chambres avec balcon donnant sur le jardin ou la piscine sont spacieuses, les lits sont confortables, les placards sont immenses et la salle de bain comprend une baignoire.

Les chambres sont faites tous les jours et les femmes de chambre procèdent chaque jour à des pliages savants avec les serviettes.

 

Les repas

Les repas sont pris dans une des salles de restaurant (intérieure ou extérieure) et se présentent sous forme de buffet.

Les plats égyptiens et européens présentés sont de bonne qualité et copieux.

Les bouteilles d’eau s’achètent en sus et se payent en fin de séjour.

L’hôtel propose aussi un goûter composé de pâtisseries locales et de thé.

Pendant les plongées, les repas du midi sont pris sur le bateau. Salades, pâtes, fruits, poulet composent ces repas. C’est simple et frais, surtout quand il fait chaud.

 

Les animations

Il ne faut pas venir à El Nabaa en espérant trouver une ambiance « pur mix » ! Les animations sont simples et relativement « traditionnelles » : présentation de la faune marine, soirée dansante le dernier soir, discussions autour d’un verre, billard au bar central, visionnage des photos, spectacle du coucher de soleil, palmes-masque-tuba sur le house reef jusqu’au coucher du soleil…

Pour la journée libre, l’hôtel propose une sortie pour aller voir les dauphins, ce que j’ai fais. Franchement, j’ai trouvé ça un peu nul dans la mesure où la réglementation égyptienne oblige à nager avec un gilet de sauvetage et à ne pas dépasser une barrière flottante…conclusion, si les dauphins n’avancent pas, on fait le bouchon pendant deux heures sans voir le moindre aileron ! Au bout d’au moins une heure, nous avons eu la chance de les approcher…mais nous n’étions pas seuls ! Dommage.

 

La plongée

Le matériel de plongée prêté par le club est en bon état et suffisant pour la température de l’eau (22-25°C en avril).

10 plongées plus une de nuit (avec supplément) sont au programme.

Les premières plongées se font sur le house reef de hôtel : MAGNIFIQUE (tortues, huître zig-zag, rémora, raies pastenagues, tétrodon, poissons scorpion, cône textile, poisson porc-épic, trompette de Neptune, corail…). Les jours suivants, nous embarquons sur un bateau bien étudié pour la plongée et la sieste ;). Rapide, il permet d’accéder aux différents sites sans difficulté.

Les plongées à El Nabaa sont encore préservées. Les coraux sont magnifiques et la faune variée et abondante. Nous avons eu la chance de voir des requins mais aussi, du bateau un banc de dauphins impressionnant.

Nous avons également eu la chance de plonger au célèbre et magnifique site d’Elphinstone.

Les profondeurs ont varié entre 8 et 20 mètres et les temps de plongée étaient en moyenne d'une heure.

Les deux plongées par jour sont accessibles à tous et ne présentent pas de difficulté.

La plongée de nuit se fait à partir du ponton. Elle vaut franchement le coup. Nous avons vu une faune très riche bien différente de ce qui est visible le jour (exemple : la seiche).

Le club d’El Nabaa forme les plongeurs au niveau 1. En avril 2007, la formation était dispensée en anglais car une partie de l’équipe ne parlait pas le français. Il semblerait que ce soit une situation exceptionnelle et que maintenant ce ne soit plus le cas.

Quelques photos supplémentaires dans l'album "UCPA EL NABAA".

Voir aussi l'article : UCPA, où plonger en Egypte ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Apolline1973 - dans UCPA - Vacances actives
commenter cet article

commentaires

fab 27/11/2011 14:44


je vais bientot à El Nabaa. Merci pour la description.