Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 mars 2008 3 19 /03 /mars /2008 08:10

Arothron diadematus observé de nuit - Egypte
T-traodontidae.JPG

Les tétrodons (du grec tétra = quatre et odons/odont = dent), aussi appelés poissons-ballons ou poissons-globes font partie de la famille des tétraodontidae.

Tout comme son cousin le diodon, le tétrodon cherche à échapper à ses prédateur en se gonflant d'eau jusqu'à devenir une boule, à cette différence qu'il ne possède pas d'épines (cf. mon article sur le diodon).
Cette caractéristique à conduit les japonais à écrire son nom (fugu) avec les caractères ka/kawa : rivière/fleuve et ton/buta : porc.

Autre caractéristique de ce poisson : sa chaire. Certaines variétés de tétrodons contiennent de la tétrodotoxine, un poison mortel.

Les autorités japonais ont répertorié vingt-deux sortes de fugu pouvant être commercialisées. Pêché à la ligne de traîne dès l'ouverture de la saison du fugu en février et conservé dans un vivier, le fugu doit arriver vivant devant le chef cuisinier, dûment diplômé (seuls 25 % des cuisiniers postulants obtiennent le diplôme). Pelé et découpé vivant, l'expert cuisinier ôte ensuite méticuleusement les organes toxiques et confectionne des mets crus, cuits ou frits...pour 8 000 à 35 000 yens (50 à 220 euros).

Des chercheur japonais auraient trouvé le moyen d'élever des tétrodons exempts de toxine, en contrôlant leur alimentation. Privé d'étoiles de mer et de coquillages comportant du poison, les analyses pratiquées sur ces fugu d'élevage auraient été concluantes.



La tétrodotoxine

La tétrodotoxine est un neurotoxique puissant contenu dans le foie, les viscères, la peau et les organes reproducteurs de l’animal.

Coté cuisine, mal préparée, la chaire du "Fugu" provoque des paralysies
neuromusculaires (mais le patient reste conscient de ce qui lui arrive) et, en l’absence de traitement, entraîne la mort dans les 10 à 45 minutesPoisson-ballon-Maldives.JPG après l’ingestion.

Côté vaudou, les sorciers haïtiens, utiliseraient la tétrodotoxine pour concocter la « poudre de zombie »…

Côté tribal, les polynésiens utilisaient le "maki-maki", nom local du tétrodon pour empoisonner les pointes de leurs lances.

Coté médical, des recherches ont montré que la tétrodotoxine serait plus efficace dans le traitement de la douleur
que la morphine. Des études seraient en cours pour établir un médicament...

Arothron nigropunctatus (fugu) - Maldives

Partager cet article

Repost 0
Published by Apolline1973 - dans Plongées Etranger
commenter cet article

commentaires