Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 février 2008 5 15 /02 /février /2008 06:30

Juin 2006 : tout plongeur qui se respecte doit, une fois dans sa vie plonger en Mer Rouge. Pour une première, nous avons décidé de profiter d’un stage UCPA à Hurghada, en Egypte.

Au terme d’un vol relativement court, nous arrivons en Egypte. Le dépaysement est total.

Après un accueil efficace pour récupérer le visa et un saut de puce en car, nous arrivons à l’hôtel "Geisum", un deux étoiles aux normes locales.


L’hôtel :

Il ne s’agit pas d’un centre UCPA classique mais d’un hôtel deux étoiles aux normes égyptiennes situé au centre d’Hurghada, à proximité de quelques échoppes.

Sur les 150 lits que comportent l’hôtel, 60 sont « réservés » aux stagiaires de l’UCPA.

Les chambres de deux sont propres et disposent d’une salle de bain avec WC, d’une climatisation capricieuse et d’un frigidaire.

L’hôtel possède une belle piscine qui, en 2006, venait juste d’être construite, entourée d’un jardin verdoyant.

Pour les inconditionnels, la mer est disponible à quelques mètres…


Repas :

Les repas sont servis sous forme de buffet très copieux. Il s’agit essentiellement de cuisine égyptienne mis au goût européen…là encore, il vaut mieux garder le régime pour la fin des vacances !

Pour le midi, les repas sont servis à bord du bateau et sont composés essentiellement de légumes, pâtes, riz.

A noter : il n’y a pas de dessert, c’est pourquoi tous les matins nous allions chercher des fruits chez le primeur du coin ! En revanche, pour le goûter, après la plongée, nous avions droit à un plateau de fruits.

L’eau minérale n’est pas comprise dans le forfait et doit être payée en sus, en fin de séjour.


Animations :

Le premier jour, nous avons eu droit à une visite guidée d’Hurghada avec : son guichet de change, ses boutiques de T-shirts et ses agences d’excursion.

L’hôtel n’étant pas un centre UCPA, les animations se sont résumées à celles proposées par l’hôtel, à savoir une soirée Egyptienne avec danseuse du ventre.

A disposition également une table de billard bien sympa.

Sinon, le soir, on se rendait invariablement au bar situé à la sortie immédiate de l’hôtel.

Pour ceux qui le souhaitent, une journée de plongée peut être remplacée par une excursion à Louxor. Personnellement, je ne l’ai pas fait mais de ce que j’ai pu comprendre, le trajet pour Louxor relève de l’expédition, les déplacements de touristes devant se faire en convois encadrés par les forces de l’ordre !


Plongées :

Le centre de plongée, tenu par des moniteurs égyptiens et français, est situé dans l’hôtel.

Les plongées se font au départ du LILIOM, un bateau spacieux avec solarium sur le pont supérieur, bien étudié pour la plongée.

L’hôtel n’étant pas équipé d’un ponton, le bateau se trouve à la marina située à quelques kilomètres de l’hôtel. Le trajet se fait matin et soir en minibus.

Le matériel de plongée est en bon état (combi de 5 mm intégrale avec capuche, amplement suffisante pour l'eau à 25°C) et les briefing sont détaillés et précis.

Les plongées (12 au total avec la plongée de nuit facultative) sont variées, durent une heure environ et offrent toute l’étendue de la beauté des fonts de la mer rouge. Contrairement a ce que j’avais entendu, nous étions peu nombreux sur les sites et n’avons connus aucun réel « embouteillage » sous l’eau.

Au milieu du séjour, nous avons eu la possibilité de faire une plongée de nuit : une première pour moi. J’en garde un souvenir magique, avec le plancton phosphorescent et la danseuse espagnole.

Comme le centre le proposait moyennant supplément, j’ai profité de l’occasion pour passer la certification CMAS Nitrox. Pour cela, il suffit d’assister à quelques heures de cours et d’effectuer 4 plongées au nitrox.

Pour les débutants, le centre d’Hurghada offre la possibilité de passer le niveau 1 CMAS.

Pour une première expérience en Mer Rouge, Hurghada reste une valeur sûre. Cependant, victime de son succès, il y a de plus en plus de monde, notamment des touristes venus des pays de l’est. Il vaut donc mieux partir un peu hors saison pour profiter à fond des sites.

 

Voir aussi l'article : UCPA, où plonger en Egypte ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Apolline1973 - dans UCPA - Vacances actives
commenter cet article

commentaires