Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 avril 2008 5 04 /04 /avril /2008 05:35

Janvier 2005 : Rien de plus agréable que d’aller au soleil pendant les froidures métropolitaines de l’hiver. Pour bien débuter cette année 2005, nous nous sommes envolés pour un séjour de 15 jours en Martinique. Pour varier les plaisirs, nous avons réservé un stage studieux de plongée pour finaliser notre niveau 2 et un stage "RANDO CARAIBE" de découverte du pays.

Pour les deux stages, nous étions logés au nord de l’île, au centre UCPA de Saint-Pierre situé à 1 heure 30 de transport de l’aéroport de Fort-de-France.

Nous ne le savions pas encore mais le trajet domicile-centre UCPA n’allait pas se révéler de tout repos… Arrivés à l’aéroport dans les délais, dès l’enregistrement nous avons été écartés, mon mari et moi, de la file classique au prétexte du surbooking !

Alors que les hauts-parleurs nous appelaient pour monter dans l’avion, nous étions comme deux flans dans le hall central avec nos valises et trois opérateurs d’Air France autour de nous…au bout d’un certain temps, dans une confusion immense, l’avion est parti sans nous….Adieu navette UCPA, poissons et randonnée. J’étais désemparée.


Bien déterminés à partir quand même, nous avons piqué un scandale jusqu’à ce que le personnel d’Air France nous confirme notre inscription pour le prochain vol qui avait lieu deux heures plus tard. En prime, la compagnie nous offrait 300 euros de dédommagement par personne, des tickets repas pour un restaurant de l’aéroport et un bon de taxi pour assurer le trajet aéroport-centre UCPA…super !


Installés dans l’avion après un bon repas, tout se déroule parfaitement jusqu’à ce que l’avion, après avoir reculé de deux mètres de sa place de parking s’immobilise pendant plus d’une heure…tout le monde descend…le train d’atterrissage est cassé, il faut changer d’avion…un sandwich plus tard, nous décollons enfin pour Fort-de-France.

Arrivés sur place à une heure du matin, heure locale, nous attendons nos bagages lorsque nous sommes appelés par le guichet central…là, nous apprenons que les bagages de deux stagiaires présents dans l’avion précédent avaient été égarés et qu’ils venaient de les retrouver. Conclusion, pour rendre service, ils nous demandaient de bien vouloir acheminer sur le centre de Saint-Pierre deux énormes sacs, en plus des nôtres !

Dotés de nos sacs et valises, il nous restait à trouver un taxi (à 1h30 du matin, il y a 1 taxi pour 5 voyageurs….). Obligés de faire du co-voiturage, nous avons déposé des touristes avant que notre taximan se dirige enfin vers notre destination finale : notre chambre au centre UCPA de Saint-Pierre...

J’avoue que pour la première plongée du matin, nous n’étions pas frais.

 

L’hébergement

Le centre UCPA de Saint-Pierre est idéalement situé, au pied de la montagne Pelée et à moins de 3 kilomètres du centre du village où on peut trouver des commerces, bars, locations de voitures…

Le point fort de ce centre : la piscine à débordement qui surplombe la mer de Caraïbes...

Pouvant accueillir 75 stagiaires dans des chambres de deux équipées d’une salle de bain, WC, brasseurs d’air.

 

Les animations – La journée libre

Les animations, je ne m'en souviens plus (gloups)...je sais que nous prenions un des vélos en prêt pour aller nous balader au village...

Je sais que pour la journée libre, nous avions louer une voiture pour aller visiter le jardin botanique et faire une petite excursion sur les plages de sable blanc vers le Diamant.

 

Les repas

Les repas sont pris dans une salle ouverte sur la mer des Caraïbes. Les cuisiniers s’affairent pour nous faire découvrir des fruits et plats locaux. C’est simple, bon et copieux. Là encore, le régime est à oublier !

 

La plongée

Le centre de Saint-Pierre vaut le détour rien que pour l’extrême compétence, la passion et l’humour de Bernard, le responsable de l’activité plongée.

Présent depuis de longues années sur le centre, vieux routard des bulles, Bernard connaît les sites et la faune locale par cœur. Excellent pédagogue, techniquement irréprochable il explique très bien les différents exercices et sait mettre en confiance.

Nos premières plongées ont été consacrées à la finalisation des modules manquants pour la validation de notre niveau 2. J’avoue que ce n’est pas très drôle de faire des exercices pendant que les poissons multicolores offrent un spectacle magnifique. Une fois notre niveau en poche (de « stab » bien sûr !), nous avons profité à fond des fonds marins, des épaves et du magnifique rocher de la Perle.

Les plongées au nombre de 12 durent en moyenne 50 minutes, à une profondeur moyenne de 20 mètres. Pour ceux qui ont le niveau, il est possible de plonger sur une belle épave le Romaima (à -50 mètres) ou à défaut Le Raisinier (-10 mètres).

Avec un peu de chance et en ouvrant bien les yeux, vous pourrez reconnaître : le poisson porc épic, ce poisson trop mignon mais aussi le turbot paon, du corail.


Le centre de plongée avec le ponton se trouvent en contrebas de la zone vie (200 mètres).

Le centre dispose de deux bateaux de plongée en aliminium, visibles sur la photo ci-dessus. Le matériel est en bon état et adapté à la température de l’eau (27°C en janvier).

Partager cet article

Repost 0
Published by Apolline1973 - dans UCPA - Vacances actives
commenter cet article

commentaires