Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 avril 2008 5 11 /04 /avril /2008 04:07
Août 2006 : Après le tour du Mont-Blanc, nous voilà partis dans le sud-ouest de la France pour une itinérance VTC "entre océan et montagne" au départ du centre UCPA de Port d'Albret.


La difficulté

Circuit 2 étoiles, pas foncièrement difficile mais il vaut quand même mieux savoir pédaler plus de 10 minutes sans s'arrêter (ne rigoler pas, nous avions un spécimen dans le groupe)...
Quelques belles côtes et un petit col à passer.

L'organisation

Pendant le séjour, un moniteur s'occupe du groupe. Ce moniteur est également le conducter du véhicule suiveur. Du coup, il fait une partie du trajet puis, fait demi-tour pour chercher le véhicule qu'il apporte au point d'arrivée de la journée. Pendant ce temps, le groupe continue sa progression à l'aide d'une carte. Ca semble un peu étrange de prime abord mais au final c'est très bien. Cette méthode à pour avantage de souder immédiatement le groupe et de nous responsabiliser un peu plus.
Il faut tout de même préciser que l'itinéraire n'est franchement pas compliqué : c'est toujours tout droit !


L'itinéraire

J1 : Port d'Albret
Accueil au centre de Port d'Albret, distribution du matériel, visite Vieux-Boucau pour tester le VTC. Premier repas et première nuit au camping de Port d'Albret.


J2 : Port d'Albret - Pichelèbe - Port d'Albret. 40 kms. Déniv. + 185 m. 3h de VTC
Découverte de la forêt des landes et des plages en empruntant les pistes cyclables. Nuit et repas au camping de Port d'Albret.


J3 : Port d'Albret - Urt. 45 kms. Déniv. + 220 m
Départ par les pistes cyclables à l'étang d'Hardy. Après un rafraichissement, on regagne le village de Tosse pour une initiation à la pelote basque.
Nous pénétrons dans la basse vallée de l'Adour et on fait une pause dans une fabrique artisanale de foie gras. Dégustation slurp !!
Arrêt au camping du village Basque d'Urt. Nuit et repas au camping d'Urt.

J4 : Urt - Espelette. 30 kms. Déniv. + 760 m
On rejoint le village de Labastide-Clémence, troisième plus beau village de France puis on traverse Hasparren, Cambo les Bains, Itxassou pour arriver à Espelette ou nous visitons la fabrique artisanale de chocolats au piment d'Espelette. Nuit et repas au camping d'Espelette.


J5 : Espelette - Saint-Jean de Luz. 28 kms. Déniv. + 425 m
En route vers l'Espagne en passant par Ainhoa, Sare, la commune de Dancharia.
On pause les vélos pour l'ascension de la montagne de la Rhune (905 m) par le petit train où nous rencontrons avec les petioks (chevaux sauvages) et les vautours fauves. En fin d'après-midi nous rejoignons Saint Jean de Luz par Ciboure. Visite du port puis direction la plage d'Emmardie par la route des falaises. Nuit et repas au camping.

J6 : Saint Jean de Luz - Capbreton. 40 kms. Déni. + 100 m
Retour sur la côte basque par Guétary, Bidart et Biarritz par les pistes cyclables. L'après-midi est consacrée à une visite libre de Biarritz (pour ma part j'ai visité le magnifique aquarium). Départ ensuite pour Bayonneafin d'atteindre Capbreton, toujours par la piste cyclable. Nuit et repas au camping de Capbreton.


J7 : Capbreton - Port d'Albret. 22 kms. Déniv. + 90 m
Dernière matinée pour visiter Hossegor avant de retourner au centre de  Port d'Albret.


Le matériel

Les VTC étaient tout neufs et franchement très performant pour ce que nous avions à faire. D'après les spécialistes du groupe, c'était de très bons vélos...

Sinon, pour les fessiers délicats, je conseille un short spécial rembourage pour le vélo ainsi qu'une paire de gants pour les mimines et un sac à dos avec pipette, c'est beaucoup plus pratique à vélo : ça évite de s'arrêter !

Concernant le casque, même s'il est conseillé, comme nous sommes à VTC, il n'est pas obligatoire.

Je conseille aussi une petite paire de gants de vélo pour ne pas avoir mal aux mimines à la fin de la journée.

L'hébergement

L'hébergement s'est fait exclusivement dans des campings. Ceux que nous avons fréquenté étaient bien choisis et très peu peuplés. Une bonne note pour l'organisateur.

Les repas

Les repas du midi se prennent sous forme de pique-niques préparés par le moniteur et porté soit dans le sac à dos, soit dans le véhicule suiveur. Il comprennent des salades, du fromage, des fruits, du pains, des sardines...suivant les humeurs du moniteur.

Les repas du soir, excepté le dernier que nous avons pris au restaurant (à la chage de chacun), sont plus élaborés mais restent de la tambouille de camping (type grosse casserole de pâtes-sauce-tomate). C'est simple mais bon. La vaisselle se fait à tour de rôle et chacun met la main à la pâte. C'est convivial et sympathique quand tout le monde joue le jeu !

Partager cet article

Repost 0
Published by Apolline1973 - dans UCPA - Vacances actives
commenter cet article

commentaires