Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 avril 2008 4 10 /04 /avril /2008 06:21

Août 2007 : Après avoir longuement hésité entre le nord (Bretagne) et le sud, notre choix s’est porté sur la Corse, mi-montagne mi-mer.

Avant de partir au centre de Triu Funtanella pour plonger, nous avons débuté notre périple de 15 jours par une randonnée pédestre itinérante : « Porto, Corse de beauté » au départ d’Evisa.

 

Difficulté

Le stage « Porto, Corse de beauté » est annoncé avec une étoile, pas de portage (si ce n’est les affaires de la journée) et 5 heures de marche par jour. Franchement, j’ai été très déçue par le manque de difficulté : nous avons réellement marché 5 heures une seule journée. En réalité, c’était plus proche de 3-4 heures, avec beaucoup trop de pauses et de plage à mon goût.

Les plus sportifs choisiront donc de préférence le stage deux étoiles au départ du même gîte.

 

Le circuit

Les paysages corses sont vraiment magnifiques et la région de Porto avec la réserve de Scandola est à couper le souffle…

J1 : Jour d'arrivée et d'installation. Visite libre du petit village d'Evisa. Distribution du matériel et présentation du stage. Nuit au gîte d'Evisa.

J2 : Randonnée aux vasques et piscines de l'Aïtone. Baignade. Retour au gîte d'Evisa.

J3 : Descente sur le petit village d'Ota par les gorges de la Spelunca. Baignade. Nuit au gîte d'Ota.

J4 : Randonnée dans la grande vallée de la Lonca. Baignade. Descente à Porto à pied. Nuit au camping de Porto.

J5 : Visite en bateau pour la réserve de Scandola. Baignade. Nuit au gîte de Girolata.

J6 : Retour à pied jusqu'au col de la croix. Arrêt à la plage et recherche de
l'oeil de Sainte Lucie... Bus jusqu'à Porto. Nuit au camping de Porto.

J7 : Départ en taxi pour Piana. Randonnée à pied et pique-nique dans les calanches de Piana, retour en taxi à Porto. Dernière baignade en mer et transfert sur Evisa. Nuit et repas au gîte d'Evisa.

J8 : Dernier petit-déjeuner et départ.


Le matériel

Les chaussures et le sac à dos sont prêtés par l’UCPA mais, pour plus de confort, il est conseillé d’avoir son propre matériel, notamment pour les chaussures.

 

L’hébergement

En itinérance autour de Porto, nous avons été logés en camping et en gîte.

Le départ du circuit se fait du gîte d’Evisa le lendemain du jour d’arrivée. Le gîte d’Evisa comporte plusieurs chambres collectives avec lits superposés et des sanitaires communs propres. La dernière nuit se fait également dans ce refuge.

Le refuge d'Ota comporte plusieurs chambres collectives de 4 ou 6 avec lits superposés. Les douches et WC sont propres et neufs.

Deux nuits au camping de Porto qui se trouve à 20-30 minutes du centre ville. Camping 3 étoiles, l’emplacement loué pour la saison par l’UCPA est vaste et bien situé (proche des sanitaires mais pas trop, ombragé, plat, non caillouteux).
Les tentes restant « a demeure », elles sont déjà montées lorsque nous arrivons. L’espace comporte une dizaine de tentes de 3-4 personnes (en fait 1 pour 2 randonneurs), une tente cuisine avec tout le matériel, une grande table et des chaises.

Accessible en bateau ou à pied, le gîte de Girolata, occupé par les randonneurs du « mare a monti » est franchement très sympathique.
Deux petits dortoirs avec lits superposés étaient réservés pour notre groupe. On a pu constater que les douches et WC étaient plus rustiques et « nature ». Manque de bol, le chauffe-eau est tombé en panne juste quand c’était à mon tour !!! C’est trop injuste !!

 

Les repas

Les repas de midi, pris sur le pouce en chemin étaient essentiellement composés de salades, fromage, pain et fruits. Du simple et bon préparé par le moniteur UCPA et porté par la collectivité.

Les repas du soir, plus consistants et les petits déjeuners étaient pris soit au gîte, soit au restaurant, soit au camping. Dans tous les gîtes traversés, les repas étaient excellents et bien copieux.

Evisa : deux repas avec entrée, plat, dessert avec des spécialités corses.

Ota : restaurant à proximité du gîte, simple et bon

Porto : un repas au camping a été zappé au profit d’un dîner de spécialités corses pris sur la plage, à la charge de chacun.

Porto : un repas au camping préparé par la collectivité, sous l’œil averti de notre moniteur.

Girolata : un dîner super bon au restaurant, sur le débarcadère.

Et les collations ???  Contrairement à ce que j’ai connu lors du tour du Mont-Blanc, aucune collation n’était prévue. Si vous voulez grignoter, il est donc impératif d’apporter vos barres céréales.

Partager cet article

Repost 0
Published by Apolline1973 - dans UCPA - Vacances actives
commenter cet article

commentaires