Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 mars 2008 6 08 /03 /mars /2008 09:58

L’holothurie (du grec holo = entier et thurie = impétueux, en rapport avec sa forme phallique !), encore appelée, concombre de mer, bêche-de-mer, boudin de mer ou verge marine appartient à l’embranchement des échinodermes, au même titre que les étoiles de mer ou les oursins. Aujourd’hui, 1 100 espèces de concombres de mer dont les dimensions varient de 2,5 centimètres à 2 mètres sont répertoriées.

 

 
undefinedSur la photo prise en mer méditerannée, une holothurie noire Holothuria forskali (Peter Forsskål = nom d’un naturaliste finlandais).

 

De forme allongée d’environ 15 à 40 centimètres, l’holothurie dispose, à une extrémité, d’une bouche entourée de petites tentacules avec laquelle il absorbe les particules organiques trouvées dans les sédiments, et à l’autre extrémité d’un anus par lequel elle rejette les sédiments et, en cas de danger pour elle, les tubes de Cuvier (sorte de filaments blancs gluants dont il est difficile de se dépêtré et qui, pendant un temps, a intéressé la NASA qui souhaitait en faire de la colle !).

Au toucher, la peau de cet animal qui vit entre dix et cent mètres de fond est rugueuse et ressemble un peu à du cuir. Lorsqu’on la touche, on sent que l’animal est très musculeux et peut se contracter.
C’est justement cette peau qui possède la particularité de devenir souple ou rigide en un instant qui a intéressé des chercheurs américain (Revue américaine « Science », 7 mars 2008). Grâce au « bio-mimétisme », ceux-ci, ont reconstitué en laboratoire les propriété de la peau de l’holothurie. Ainsi, le matériau constitué est rigide puis, arrosé de solvant devient souple, avant de se durcir après évaporation dudit solvant.
Les scientifiques avancent que ce matériau révolutionnaire pourrait servir pour des implants cérébraux utiles dans le traitement de plusieurs maladies dont celles d’Alzheimer ou de Parkinson. (rigide lors de l’opération puis mou une fois mis en place).

L’usage médical de l’holothurie ne date pas d’aujourd’hui. Dans la médecine naturelle chinoise, le concombre de mer est utilisé depuis près de 5000 ans dans le traitement des douleurs articulaires. Des recherches australiennes et américaines montrent que la prise de concombre de mer aurait une action bénéfique sur la force de préhension, les raideurs articulaires, voire la formule sanguine. Ceci s’expliquerait par l’action anti-inflammatoire du concombre de mer.


RECETTE DU CONCOMBRE DE MER
undefined

Lindy une japonaise, nous livre sur son site « Lindy’s ono Recipes » la recette qu’elle prépare pour son mari et des photos du concombre de mer, appelé là-bas « namako » :

- Attrapez les concombres marins, la nuit, près de la jetée.
- Le refroidir dans un seau à glace directement après la prise.
- Nettoyer à grande eau et le tremper dans du jus de citron ou du vinaigre.
- Couper le namako et l’accommoder avec du radis noir râpé, du sucre, du vinaigre de riz, un peu de sel, quelques éclats de gingembre et du concombre (le légume).

D’après l’auteur, le namako n'a pas beaucoup de goût ! Avis aux amateurs…


Photo prise dans les Caraïbes :
Holothurie "Queue de tigre"
(Holothuria thomasi).

 

nti_bug_fck

Partager cet article

Repost 0
Published by Apolline1973 - dans Plongées France
commenter cet article

commentaires