Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 mai 2008 1 19 /05 /mai /2008 06:26
7 Adeline Julian (France)
Grand Hôtel Mercure,
Château Perrache

12, Cours de Verdun – Lyon 2e


Voir mon article complet sur la
biennale des lions et ours de Lyon 2008.


Repost 0
Published by Apolline1973 - dans Périples France
commenter cet article
17 mai 2008 6 17 /05 /mai /2008 06:55
6 Alain Pouillet (France)
Gare SNCF Lyon Perrache
14 Cours de Verdun - Lyon 2e

Comme je ne connais pas bien Lyon, j'ai eu du mal à trouver cet ours qui se cache en fait dans la gare. Il faut donc monter l'escalator, comme si on voulait prendre le train !

Voir mon article complet sur la biennale des lions et ours de Lyon 2008.

Repost 0
Published by Apolline1973 - dans Périples France
commenter cet article
16 mai 2008 5 16 /05 /mai /2008 06:22
L'étang de Thau (de l'occitan Estanh de Taur) s'étire sur près de 20 kilomètres de Balaruc à Marseillan.

Véritable mer intérieure variant entre 7 et 24 degrés, l'étang de Thau est essentiellement alimenté par les précipitations, le canal du midi et les eaux de ruissellement qui font varier continuellement sa salinité.

De ces particularités géographiques et climatologiques naissent une diversité biologique exceptionnelle qu'il est possible de découvrir des les premières minutes de plongée.


A Thau, il est possible de voir, outre les hippocampes, la blennie paon, des ascidies, plus de 80 sortes de vers et nudibranches...













 



Repost 0
Published by Apolline1973 - dans Plongées France
commenter cet article
15 mai 2008 4 15 /05 /mai /2008 16:26
5 Gilles Sorlin (France)
Archives Municipales
18 Rue Dugas Montbel - Lyon 2e


L'OURS DE QUEBEC

Voir mon article complet sur la biennale des lions et ours de Lyon 2008.
Repost 0
Published by Apolline1973 - dans Périples France
commenter cet article
13 mai 2008 2 13 /05 /mai /2008 16:22
4 Sylvain Jas (France)
Archives Municipales
18 Rue Dugas Montbel - Lyon 2e

Voir mon article complet sur la biennale des lions et ours de Lyon 2008.

Repost 0
Published by Apolline1973 - dans Périples France
commenter cet article
12 mai 2008 1 12 /05 /mai /2008 05:55
En 1998, j’ai décidé de me lancer de faire mon premier sommet à 4000 mètres d’altitude au Maroc.

Le Toubkal est le plus haut sommet du nord de l’Afrique qui se trouve dans le haut atlas central.


Je suis partie avec nouvelles frontières mais l'UCPA propose le même circuit.


 

Arrivée à Marrakech, nous avons été transférés au départ de notre trekking à …

En fait, l’ascension se fait très progressivement sur cinq jours.

Après avoir traversé les villages d’altitude du Haut Atlas central, s’être baigné dans les ruisseaux pour se laver et avoir dormi à la belle étoile dans la montagne, nous arrivons au dernier camp de base.

Le jour de l’ascension, nous nous levons vers 4-5 heures du matin et c’est à la lampe frontale que nous abordons le pierrier.

Après une grimpette un peu difficile mais accessible pour tous, un de nos camarade commence à ressentir très violemment le mal des montagnes et se traîne péniblement jusqu’au sommet.

En haut, il fait un peu froid, la vue sur les montagnes est magnifique. Nous avalons un casse croûte et commençons la descente.


Repost 0
Published by Apolline1973 - dans UCPA - Vacances actives
commenter cet article
11 mai 2008 7 11 /05 /mai /2008 07:00
3 Stéphanie Chalut (Québec)
Archives Municipales
18 Rue Dugas Montbel - Lyon 2e

LE COFFRE A BIJOUX
L'ours repose dans son écrin azur, tel un diamant.
Le flanc percé laisse entrevoir des personnages que je n'ai pas pu réellement apprécié, les archives municipales étant fermées le 8 mai !

Voir mon article complet sur la biennale des lions et ours de Lyon 2008.
Repost 0
Published by Apolline1973 - dans Périples France
commenter cet article
9 mai 2008 5 09 /05 /mai /2008 16:47
2 Françoise Guichard (France)
Hôtel Best Western Charlemagne
23, Cours Charlemagne – Lyon 2e


Voir mon article complet sur la biennale des lions et ours de Lyon 2008.
Repost 0
Published by Apolline1973 - dans Périples France
commenter cet article
8 mai 2008 4 08 /05 /mai /2008 16:24
n° 1 "LA GRANDE OURS" de Robert Stalport (France)
Exposé dans le bâtiment du journal "Le Progrès" – La Confluence
4 Rue Montrochet – Lyon 2e


LA GRANDE OURS
L'itinéraire débute par la sculpture d'un ours enrubanné dans une pellicule de cinéma intitulée "La grande ours". Malheureusement, lorsque je suis arrivée dans le hall du "Progrès" (le 8 mai), celui-ci était en travaux et des ouvriers s'affairaient dans un grand vacarme...c'est pour cette raison, que le socle de l'ours est constellé non pas d'étoiles mais de détritus et autres poussières...d'étoiles !!

Voir mon article complet sur la
biennale des lions et ours de Lyon 2008.
Repost 0
Published by Apolline1973 - dans Périples France
commenter cet article
6 mai 2008 2 06 /05 /mai /2008 06:15
Le récif corallien est la plus grande structure vivante visible de l'espace.

Les récifs coralliens sont créés par une multitude de polypes mesurant entre 1 millimètre et 10 centimètres qui forment une colonie.

Le corail est un animal invertébré à l'aspect végétal, d'une extrême fragilité, appartenant à la famille des cnidaires. Il existe plusieurs espèces de cnidaires, durs ou mous, qui partagent cependant tous les mêmes caractéristiques : un estomac et une bouche-anus bordée de tentacules.

Alimentation :

Les polypes se déploient la nuit et balançe leurs tentacules dans le courant, capturant ainsi le plancton. Le corail absorbe aussi le calcaire dissous dans l'eau de mer pour construire son squelette.

Reproduction :

Le corail est au départ un oeuf qui, laché dans l'eau, se transforme en larve au contact du sperme. Cette larve se fixe alors sur une roche pour se transformer en polype puis créer une nouvelle colonie.
Plus tard, les polypes vont produire des bourgeons qu'ils vont expulser dans l'eau. Ces bourgeons vont se métamorphoser en méduses mâle et femelle qui a leur tour vont produire des oeuf et du sperme.



Les récifs coralliens, un lieu de vie à protéger :

Les récifs coralliens revêtent une grande utilité dans le monde sous-marin : ils sont le refuge d'un grand nombre de d'espèces,
notamment les éponges, les vers, les crustacés, les mollusques (trompette de Neptune), les échinodermes (étoiles de mer, oursins, concombres de mer), les tortues, les serpents de mer et murènes, les hippocampes...

Cependant, leur extrême fragilité et leur faible croissance annuelle (entre 0,5 centimètre et 4,5 centimètres dans des conditions particulièrement favorable d'ensoleillement) alliés à la surpêche, le tourisme, l'aménagement d'hôtels sur le littoral et la pollution les rendent particulièrement vulnérables.

Repost 0
Published by Apolline1973 - dans Plongées Etranger
commenter cet article