Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 août 2008 5 22 /08 /août /2008 06:08
Lorsque je plonge avec de jeunes plongeurs, j'entends souvent cette question :  était-ce une murène ou un congre ?

Comment les reconnaître ? Quelques explications bio...

LA MURENE

Il n'existe pas une espèce de murène mais une multitude.  Suivant les endroits du globe, elle peut être à bouche jaune, verte, à tache noire, masquée, de Java, aux yeux blancs, tachetée, verte de Panama, léopard, frangée, à nageoire rayée, ruban, dragon, lune, tigre, à barres, à flammes, dorée, ocellée, à gueule pavée...

En Méditerranée, on rencontre la "muraena helena". Elle a un corps serpentiforme comprimé latéralement pouvant mesurer jusqu'à 1,50m avec une nageoire dorsale, deux petites proéminences sur les narines et une peau sans écaille violette avec des marbrures jaunes.

Murena du nom grec Myraina donné par Aristote à un poisson et Helena en référence à Hélène, fille de Jupiter.



LE CONGRE

Conger conger possède un corps serpentiforme sans écaille pouvant aller jusqu'à 3 mètres. De couleur grise, il est doté de grosses lèvres et d'une tête aplatie sur le dessus.


Partager cet article

Repost 0
Published by Apolline1973 - dans Plongées France
commenter cet article

commentaires

Sylvain 24/08/2008 22:41

Et, sauf erreur, le congre est un poisson édenté, contrairement à la murène. Ce qui ne veut pas dire qu'il ne faut pas faire attention et qu'on peut l'embêter inpunément :)Il a une machoire très puissante. Suffisamment pour que cela soit (très) douloureux s'il « pince » un poignet égaré.