Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 février 2008 7 17 /02 /février /2008 08:21

Nemo33--2-.JPGA Uccle, dans la banlieue bruxelloise, se trouve la fosse la plus profonde du monde. Ouverte en 2004, cette piscine de 2,5 millions de litres d’eau douce, est composée de deux bassins et trois fosses de 5, 10 et 33 mètres.

Arrivé devant le bâtiment qui renferme la « perle » des fosses, j’ai été de prime abord un peu déçue : comment rêver devant un grand hangar en tôle ? mais…

 

A peine les portes poussées, on se retrouve dans le monde féerique de la plongée. Derrière le guichet la pièce s’ouvre sur un bar, une salle de restaurant et de grandes vitres bleues derrière lesquelles évoluent des plongeurs. La décoration du restaurant est également soignée avec au centre un petit sous-marin jaune et tout autour du matériel de plongée digne d’un musée. L’ambiance est conviviale et détendue et l’excitation se fait déjà sentir.

 

Les plongées à némo33 sont militairement et efficacement organisées : mises à l’eau à heure fixe, inscription une heure à l’avance (le mieux étant de s’inscrire sur Internet), entrée dans les vestiaires quinze minutes avant l’heure programmée de la plongée.

 

Une fois dans les vestiaires (très spacieux), la transformation en parfait plongeur est rapide dans la mesure ou seul le maillot de bain, l’ordinateur de plongée et l’appareil photo sont autorisés. Pour préserver l’eau, les équipements personnels ne se sont pas autorisés et l’intégralité du matériel (en très bon état) se perçoit sur le bord du bassin.

 

Lors du briefing rapide mais complet, en plusieurs langues, nous apprenons que la plongée en elle-même dure quarante-cinq minutes et que les quinze premières minutes sont consacrées à l’essai du matériel et, pour ceux qui veulent, à des apnées dans la fosse de dix mètres.

Parfaitement familiarisés avec notre nouvel environnement, nous commençons la descente...

Comme nous sommes les premiers, nous arrivons rapidement au fond du cylindre de 33Nemo33--18-.JPG mètres et découvrons, dans la pénombre, la rose des vents et l’hommage à l’artisan des profondeurs…
L’eau est à plus de 30°C, nous restons un moment pour regarder les bulles et les jeux de lumières et oublions –presque– la profondeur jusqu’à ce que nos ordinateurs nous rappellent à l’ordre…zut ! Il faut remonter.

 

Au cours de la remontée, nous faisons une halte dans les grottes aménagées situées de part et d’autre du tunnel reliant les fosses de 10 et 33 mètres. Les deux grottes sont en fait deux cloches d’air alimentées en air comprimé, situées à –9 et –7 mètres. Elles sont toutes les deux richement décorées avec des fresques murales représentant l’intérieur d’un sous-marin et une grotte naturelle.

 

Alors qu’il est temps de remonter, nous faisons un dernier stop devant les grandes baies vitrées qui donnent sur le restaurant. Là, deux visiteurs nous regardent tels des poissons dans leur bocal. Nous nous prenons mutuellement en photo. C’est rigolo.

 

Alors que je pensais initialement que 45 minutes c’était un peu long pour évoluer dans une piscine, au final, je serai bien restée encore un peu…on reviendra !
www.nemo33.com
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Apolline1973 - dans Plongées Etranger
commenter cet article

commentaires

JOEL 22/02/2008 09:12

Je l'ai connue en construction.... Et ne l'avais plus jamais revue. Bel ouvrage !

Apolline1973 26/03/2008 17:11


C'est super. Il faut y aller !