Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 octobre 2007 3 03 /10 /octobre /2007 21:03

Bernard.JPGLe bernard-l'hermite est le nom usuel du pagure ("pagouros" en grec = "qui à la queue en forme de corne"). Ce crustacé protège son abdomen mou dans la coquille vide d'un mollusque gastéropode. La longueur de l'adulte est d'environ 10 cm. Au fur et à mesure de sa croissance, il cherche de nouveaux abris plus grands. En raison de la forme spiralée des coquilles occupées, il possède un abdomen asymétrique et une pince droite plus grande que la pince gauche.


Comme on peut l'entrevoir sur la photo, le Bernard-l'Hermite transporte parfois sur son dos des anémones de mer ou actinies. Une vraie complicité s'installe alors entre l'actinie et le Bernard-l'hermite : l'un protège l'autre grace à ses ventouses urticantes tandis que l'autre profite des débris alimentaires et des déplacements.


Lorsque le Bernard-l'hermite change de maison, il fait preuve de beaucoup de persuasion avec ses pinces pour que l'anémone s'installe sur la nouvelle coquille !


D'où vient ce nom étrange ?

Le français aurait emprunté ce mot au XVIe siècle à l'occitan languedocien qui connaissait l'animal sous le nom de "bernat l'ermito". Le mot "bernat" proviendrait du nom propre "Bernard" qui était employé à  cette époque comme sobriquet pour désigner certains animaux.


Il se peut également que "bernat" vienne du prénom du moine réformateur Bernard de Fontaine, abbé de Clairvaux ou encore d'un mot celte "bernos" qui signifiait aqueux, marécageux. La première solution est la plus probable.


S'agissant de "l'hermite" ou plutôt "l'ermite", le dictionnaire indique que c'est une personne qui vit retirée...ici dans sa coquille.

Partager cet article

Repost 0
Published by Apolline1973 - dans Plongées France
commenter cet article

commentaires